Le projet normalité est lancé ! Le but ? Que personne ne découvre que les mutants font bel et bien parti de notre monde !
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez| .

Le rebelle rencontre la paumée

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Je suis l'adorableKemiko Aldebaran
et je suis un 1A
avatar


Messages : 178
Expérience : 2137
Date d'inscription : 25/04/2016
Age : 17

Infos Capitales
Statut Amoureux: En couple
Pouvoir(s) :
MessageSujet: Le rebelle rencontre la paumée Jeu 5 Mai - 20:19

Kemiko avait le don de se perdre, mais là elle avait réussi un exploit. Il y a quelques minutes elle était dans le lycée et puis la voilà dans la ville, elle ne savait pas où elle allait mais elle savait une chose: cette ville est magnifique, c'est dommage qu'aucun autre mutant ne puisse voir cette magnifique ville.
Les fleurs l'entouraient mais pourtant leurs odeurs n'était pas désagréable, elle lui chatouillait juste les narines et il y avait cette explosion de couleurs,hélas elle n'avait pas son matériel de dessin.
Elle pourrait rester des heures ici à se balader, la plupart du temps quand elle se perd il lui arrive toujours quelque choses, un chien qui l'attaque, des policiers qui l'embarquent et plein d'autre choses mais elle voit aussi des choses merveilleuses. Originaires de Tokyo elle n'avait jamais vue la campagne, en allant rendre visite à son grand-père elle  s'écartant de ses parents pour caresser un petit chien qui prit la fuite et en bonne petite fille de 5  ans elle le suivit.
Ce fut la première fois où Kemiko se perdit, elle s'érafla légèrement le genou mais elle trouva une petite prairie.
Kemiko fut sortit de ses pensées quand elle cogna quelque chose ou plutôt quelqu'un, la personne en question était un homme bien plus haut que'elle, en même temps ce n'était pas compliqué elle faisait 1m60, en tout cas l'homme la toisa et lui attrapât le bras et l'observa attentivement, elle avait peur l'homme serra à nouveau son entreprise sur elle et dit:
" Une file aussi mignonne devrait être au lycée mais t'inquiète pas on va arranger ça.  '' Il lui fit un sourire carnassier, elle voulut se servir de son pouvoir mais elle avait trop peur, elle n'y arrivait pas.

_________________
                   



Dernière édition par Kemiko Aldebaran le Mer 11 Mai - 0:56, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis l'adorableLiam O'Neilson
et je suis un Rebelle
avatar


Messages : 25
Expérience : 1095
Date d'inscription : 03/05/2016
MessageSujet: Re: Le rebelle rencontre la paumée Jeu 5 Mai - 21:35



Avec Kemiko Aldebaran


Le rebelle rencontre la paumée

Et joue optionnellement au preux chevalier


Il faut savoir aider son prochain,
Qu'ils disaient.
Mouais.
J'aurai mieux fais d'pas les écouter !


Liam n'était pas un adepte des sorties pour le "fun", comme auraient dit les autres. Lui, il sortait uniquement pour deux choses. Manger était la première. Et traquer son père la deuxième. Actuellement, c'était la première qui occupait son esprit. Il crevait de faim. Il avait préféré ne pas manger pendant quelques jours. Il s'était vraiment senti mal. Il avait arrêté de vivre, passant son temps dans le lit qu'il occupait, dans le petit appartement minable qu'il louait pour une bouchée de pain. Il ne pouvait pas se permettre de gaspiller l'argent maternel n'importe comment ! Donc les palaces, il avait très vite oublié. Et puis, sérieusement, il ne voyait pas l'intérêt d'un grand appartement. Ou d'une grande maison. Il était seul, il ne recevait personne -sauf les quelques gars de l'armée qui se risquaient dans le coin- et puis, il n'avait pas besoin de plus de confort. Ce qu'il y avait chez lui, c'était le strict minimum, et il n'avait besoin de rien d'autre !

C'est donc avec l'intention de manger qu'il était sorti. Quelque chose de froid, ou un truc à faire réchauffer au micro-ondes. Les trucs insipides, mais qui vous tiennent l'estomac. Et c'est ce dont il avait besoin dans sa chasse à l'homme ! Malheureusement, les choses ne se passent pas toujours comme prévues. Surtout quand O'Neilson est dans les parages ! Alors qu'il avançait dans une rue adjacente à la supérette où il voulait se rendre, il aperçut, du coin de l'oeil valide, qu'une jeune fille avait des soucis avec un homme. L'altercation avait lieu dans ce genre de lieux qui puent la fille qu'on abuse physiquement. Ce n'était pas le problème de Liam. En plus, il avait autre chose de prévu de son après-midi. Il reprit sa route. Un, deux, trois pas. Finalement il s'arrêta. Il avait beau l'air d'être un parfait je m'en foutiste, ce n'était pas son genre de laisser les femmes avoir des problèmes. A part celles de l'armée ! Il claqua sa langue contre son palais, énervé par lui même. Ce n'état pas ça qui le nourrirait, et il allait perdre du temps. M'enfin bon. Il fit demi-tour et emprunta la rue où se trouvaient les deux autres.


« Eh ! J'ai pas l'impression que la demoiselle veuille que tu l'embêtes. Et si tu te barrais fissa ? Avant de t'prendre mon poing dans la gueule, par exemple. »


Il montra ce dernier pour bien que le gars assimile ce qu'il disait. Au cas où il serait mou du cerveau. Fallait ce méfier, avec ce genre de types. Ils étaient parfois futés, et parfois...Ils étaient complètement à la ramasse ! Restait plus qu'à espérer que celui ci se casse avant que Liam décide d'en venir aux mains. Il voulait réserver ses forces pour son père, pas pour un vulgaire mec qu'il ne connaissait pas.

© Code de Anéa pour N-U


_________________


Dernière édition par Liam O'Neilson le Jeu 5 Mai - 22:54, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis l'adorableKemiko Aldebaran
et je suis un 1A
avatar


Messages : 178
Expérience : 2137
Date d'inscription : 25/04/2016
Age : 17

Infos Capitales
Statut Amoureux: En couple
Pouvoir(s) :
MessageSujet: Re: Le rebelle rencontre la paumée Jeu 5 Mai - 22:21

Elle se débattait pour que le pervers puisse lâcher son bras, sans succès, quand elle entendit  quelqu'un, Elle souffla de soulagement, mais ayant elle se retourna elle le regretta aussi tôt, la personne qui tentait de prendre sa défense était un gringalet qui faisait une tête de moins que l'homme qui l'a retenait.
Est-ce qu'il c'est déjà battu ? Si oui, il gagnait où il perdait ?  Elle donnait sa vie à un gringalet dont elle ne savais rien, la voilà sa punition pour s'être perdu, elle aurais vraiment du prendre la carte que cette vendeuse lui proposait ça lui aurait évités des problèmes. En examinant de plus près le garçon, elle avait décider de lui laisser une chance, elle remarqua sa brûlure au visage ainsi que ses cheveux bicolores, rouges et blanc. Feu et glace furent les premiers mot qui vinrent à son esprit en voyant ses cheveux.

Encore une fois elle fut tiré de ses pensées, on avait vraiment quelque chose contre ses pensées aujourd'hui, par ce type qui la ramena contre lui, il empestait l'alcool et le vomi, elle fut prise dégoût pour lui. Après qu'il est fini d'analyser la phrase de bicolore, oui un nouveaux surnom, il rigola et répliqua:
" Gamin tu devrais rentrer chez toi et me laissez avec ma copine, à moins que tu ne veuilles payer pour partager ? "
Elle crut rêver, ce type disait qu'il sortait ensemble et encore pire que ça il l'a prostituait, ce fut la parole de trop pour elle, plus de pure juste de la rage, la gentille petite Kemiko laisse place à la pire de toute la sauvage. Malgré l'interdiction elle Isa de ses pouvoirs pour qu'une des caisses pas trop loin d'eux puisse venir percuter sa tête et en même temps lui donna un de pied dans les bijoux de familles, au moin il y aura moins de con sur Terre, il reçu la caisse sur sa tête qui ne lui fit rien mais le coup de pied, lui fit lâcher le bras de Kemiko et  il s'écroula par terre. Elle allait partir quand une main agrippa son pieds et assez fort qui plus est, la poigne se resserra et elle émit un couinement de douleur.
" J'en ai pas fini avec toi avec salope "
J'avais espéré trop vite, beaucoup trop vite. Plus j'essayais de me dégager plus il ressairait sa poigne, elle était sûr d'une chose elle allait avoir une marque sur la cheville.

_________________
                   

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis l'adorableLiam O'Neilson
et je suis un Rebelle
avatar


Messages : 25
Expérience : 1095
Date d'inscription : 03/05/2016
MessageSujet: Re: Le rebelle rencontre la paumée Jeu 5 Mai - 22:50



Avec Kemiko Aldebaran


Le rebelle rencontre la paumée

Et joue optionnellement au preux chevalier


Il faut savoir aider son prochain,
Qu'ils disaient.
Mouais.
J'aurai mieux fais d'pas les écouter !


L'homme qu'avait menacé Liam ne semblait pas comprendre à qui il avait à faire. Déjà, il osait parlé au visage du jeune garçon, alors qu'il empestait la vinasse. Ce que O'Neilson se promit de lui remettre dans la face. Ou alors peut être qu'il le frapperait avec une bouteille. Pourquoi pas tiens. C'était une idée intéressante. Toujours est-il que le gars s'empara de la jeune fille et la tira contre lui. Et ses propos étaient tellement ridicules. Un cliché total ce type. Comme si tous les hommes ne cherchaient qu'à assouvir leurs pulsions sexuelles. Liam, lui, ça ne l'intéressait absolument pas. Il claqua à nouveau de la langue. Ce type était grotesque. Il allait le démonter en quelques secondes.

Finalement, la jeune fille se débrouilla toute seule. Oui parce que une caisse qui tombe du ciel comme ça, sans rien, Liam n'y croyait pas. Et que cette fille était la seule dans les parages. Mais, décidément très tenace, l'homme lui agrippa la jambe. Le rebelle était exaspéré. Sincèrement. Il soupira d'ailleurs. Puis il fixa la jambe de l'homme, et se mit à penser à la chaleur des flammes, aux braises rougeoyantes. Il y eut une étincelle. Puis l'écossais, avec sa face de blasé, déclara au sinistre individu.


« Votre pantalon prend feu. »


Ni plus, ni moins. Il était loin d'être bavard, Liam. Mais ça suffirait sans doute à faire comprendre à l'homme qu'il devrait lâcher la fille et se préoccuper de lui ! Sinon, O'Neilson en ferait un barbecue géant ! Quoi que...Le mister freeze géant était intéressant aussi. Il y réfléchirait, si l'autre ne changeait pas très vite d'avis.

© Code de Anéa pour N-U


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis l'adorableKemiko Aldebaran
et je suis un 1A
avatar


Messages : 178
Expérience : 2137
Date d'inscription : 25/04/2016
Age : 17

Infos Capitales
Statut Amoureux: En couple
Pouvoir(s) :
MessageSujet: Re: Le rebelle rencontre la paumée Ven 6 Mai - 0:34

Les flammes commencèrent à prendre possession du pantalon de l'homme il se releva en vitesse, lâchant la jambe de Kemiko, et enleva son pantalon, il était ridicule Kemiko en profita pour effacer sa mémoire y chuchota le sésame :
" L'esprit est mon domaine, ouvre moi les portes de ta mémoire" ce fut assez rapide elle avait remarquer dès le début le briquet dans sa poche et la vodka, son pantalon a pris feu à cause de ça, il n'a jamais vu Kemiko, nie le gringalet.  Elle s'éloigna de cet pourriture et lui tira la langue, elle etait gamine certes mais elle avait eu peur, très peur.  Kemiko rigola à la remarque du gringalet, le premier est mieux.
" Un mister freeze géant pas mal l'idée"
Elle le remercia d'un léger mouvement de tête  mais se rendit compte qu'elle ne savait rien de lui. Un petit voyage dans les souvenirs s'impose alors. Elle n'aurait pas dû faire ça elle avait failli se brûler ou se geler la plupart de ses souvenirs étaient composé de flammes, de glaces ou de combats. Il ne mangeait quasiment rien par manque d'argent, elle avait peut-être trouvé le moyen de le remercier convenablement, ses parents avaient tout prévus et avait créé un compte dans un paradis fiscaux, compte qu'elle avait ensuite transférer dans une banque américaine, elle avait autant d'argent qu'elle voulait.

Elle voudrait proposé à l'écossais un repas mais aucun mot ne voulait sortir elle ne savait pas comment le dire ou même l'expliquer, elle savait toujours tout sur les gens qui l'entouraient, elle n'avait pas besoin de réfléchir à une réponse elle savait déjà ceux qu'ils attendaient d'elle, ses parents eux voulaient qu'elle se fasse petite pour laisser la place à son frère et elle en pleurait chaque nuit la seule personne qui n'a  jamais rien attendu d'elle, c'était Eiko. Elle se reprit et se donna une claque mentalement elle prit son courage à deux mains et essaya d'articuler une phrase :
" Je t'offreux à pouvoir ?.
Ratez elle recommença et essaya d'articuler chaque mot distinctement:
" Est-ce que ... Que j-jepeux t'offrir, euh quelque ch-chose, hum euh , à manger ? "
Elle se sentait stupide, il allait sûrement la prendre pour une idiote, même elle se trouvait idiote à bégayer, au final elle regrettait son idée,il  allait la geler sur place ou pire la brûler vive.
Elle d'écus a en japonais bien sûr mais se repris et s'excusa en anglais.

_________________
                   

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis l'adorableLiam O'Neilson
et je suis un Rebelle
avatar


Messages : 25
Expérience : 1095
Date d'inscription : 03/05/2016
MessageSujet: Re: Le rebelle rencontre la paumée Ven 6 Mai - 10:01



Avec Kemiko Aldebaran


Le rebelle rencontre la paumée

Et joue optionnellement au preux chevalier


Il faut savoir aider son prochain,
Qu'ils disaient.
Mouais.
J'aurai mieux fais d'pas les écouter !


L'homme retira son pantalon. Pathétique... Il entendit la jeune fille qui répétait son idée à voix haute. Etrange. Il n'avait pas eu le souvenir d'avoir pensé tout haut. Après tout, peut être qu'il l'avait fait. Il était assez distrait, ces derniers temps. Il regarda rapidement la jeune fille. Elle le remerciait visiblement. Hm...Pas intéressant. Il ne faisait pas ça pour s'attirer sa sympathie. Il n'avait besoin de la sympathie de personne. Il tourna les talons. Il n'avait pas besoin de s'attarder plus longtemps. Il avait fait ce qui lui semblait juste. Maintenant, il pouvait partir.

Et bien visiblement non. La jeune fille éleva la voix. Il se retourna vers elle. Ce qu'elle venait de dire était totalement incompréhensible. Se rendait-elle compte que c'était un pur charabia ? Il n'avait pas le temps de décoder en plus ! Il en avait suffisamment perdu comme ça aujourd'hui ! Il allait encore tourner les talons quand elle essaya de reprendre sa phrase. A manger ? ... Peut être qu'il pourrait profiter d'un repas gratuit ? Après tout, il l'avait mérité ! Sans lui, elle se serait fait sans doute violer. Elle lui devait bien ça oui ! Il la toisa de haut. Sa tenue montrait clairement qu'elle avait des facilités financières.


« Si tu veux. »


Il n'allait pas refuser. Non pas qu'il soit pauvre hein ! Il économisait juste. Il ignorait combien de temps lui prendrait encore sa chasse à l'homme. Il croisa les bras.

© Code de Anéa pour N-U


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis l'adorableKemiko Aldebaran
et je suis un 1A
avatar


Messages : 178
Expérience : 2137
Date d'inscription : 25/04/2016
Age : 17

Infos Capitales
Statut Amoureux: En couple
Pouvoir(s) :
MessageSujet: Re: Le rebelle rencontre la paumée Ven 6 Mai - 13:38

Il accepta sa proposition juste après l'avoir toisé, elle l'avait bien remarqué intérieurement il devait se dire que c'était une gosse de riche, encore une de ses filles à qui  papa ne refuse rien pour le bonheur de sa petite fille chérie. Si seulement il savait que c'était tout le contraire pour elle. Elle s'approcha de lui et l'examina de plus près, il avait un visage fermé tiraillé pas la haine et la vengeance mais on pouvait y voir une trace de douceur et sa brûlure recouvrait tout son œil. Elle avait un peu peur de  lui, en le voyant comme ça elle avait envie de s'écraser. Liam s'opposait à l'armée tout seul, il est un rebelle et il le vit bien il n'était pas humain il était juste de la rage, de la haine et de la peine, juste des émotions et comme tout écossais il s'emportait très vite.
Elle devrait peut être se présenter elle connaissait son prénom grâce à la télépathie mais lui il savait juste que c'était une fille qui allait se faire violer, pas très glorieux pensa-t-elle, elle détendit tout son corps expira et inspira plusieurs fois et essaya de parler normalement :
'' Je-Je m'appelle Kemiko ''
Elle avait peut-être bégayé mais au moins elle n'avait pas raconter un charabia, il devait moins la prendre pour une idiote maintenant,enfin peut-être.

Kemi sortit de la ruelle et se laissa à nouveau enivrer par l'odeur fleurie de Portland et ses couleurs, certes ça ne valait pas la campagne au Japon mais elle n'allait pas chipoter sur ce détaille, elle se fit une tresse le temps se réchauffait et elle profita des quelques rayon du soleil qui chatouillait son visage ça faisait un moment qu'elle était à Portland et pourtant elle avait toujours sa peau pâle qui montrait qu'elle était japonaise non pas que ça ne la gêne  mais elle aimerait prendre un peu de couleur à chaque fois on lui demandait si elle était malade ou autres et c'était agaçant. Elle retira sa chemise et réajusta son débardeur, il commençait vraiment à faire chaud, elle vérifia ses poches pour voir si elle avait bien son porte monnaie et, qui était bien là, et le collier avec une dent d'ours que son frère lui avait offert. Elle se tourna vers Liam en montrant la direction qu'ils allaient emprunté pour aller mangé un morceau, parce que elle commençait aussi à avoir faim.
''  Hum on va pr-prendre cette direction pour aller, euh, dans un restaurant qu-que j'ai repérer un peux plutôt enfin si tu veux. ''
Elle regarda ailleurs et fit un,deux pas en regrettant de ne pas avoir de quoi prendre une photo ou dessiner ce qu'elle voyait.

_________________
                   



Dernière édition par Kemiko Aldebaran le Mar 10 Mai - 20:52, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis l'adorableLiam O'Neilson
et je suis un Rebelle
avatar


Messages : 25
Expérience : 1095
Date d'inscription : 03/05/2016
MessageSujet: Re: Le rebelle rencontre la paumée Mar 10 Mai - 12:34



Avec Kemiko Aldebaran


Le rebelle rencontre la paumée

Et joue optionnellement au preux chevalier


Il faut savoir aider son prochain,
Qu'ils disaient.
Mouais.
J'aurai mieux fais d'pas les écouter !


Liam était du genre à toujours analyser. Que ce soit la situation, les gens, le lieux. Et il le faisait toujours parfaitement. Tout du moins, ce qui s'en rapprochait. Là par exemple, il venait de remarquer que la jeune fille relâchait son corps. Puis elle se présenta. Mauvaise idée. Ell le connaissait à peine. Pourquoi donner son prénom ? Il aurait pu être n'importe qui. Elle ne savait rien de lui. Tout du moins, c'est ce qu'il pensait. Il ignorait après tout à qui il avait à faire. Après tout, peu lui importait qui elle était. Il ne la reverrait pas après le repas. Il acceptait juste pour économiser. Et puis, après tout, il avait rendu service. C'était bien normal qu'on le récompense. Il la suivit en dehors de la ruelle. Il n'avait pas encore trop faim. Mais il savait pertinemment qu'une fois devant la nourriture, tout irait mieux.

Tout en marchant, du coin de l'oeil valide, il pouvait observer ce que faisait la demoiselle. Il avait pris soin de bien se mettre de ce côté là. Bien qu'il ait de bons réflexes et des sens plutôt corrects, éviter un coup venant de la gauche serait compliqué. La fille se recoiffait. Puis elle enleva sa veste pour profiter du soleil. Après l'avoir tripoté, elle se tourna vers lui, et désigna un point à l'horizon. Le chemin qu'ils allaient prendre, probablement. Et sa théorie se confirma quand elle lui parla. Son anglais n'était pas génial. Mais il ne disait rien. On entendait encore son accent écossais dans sa voix, à lui. D'ailleurs beaucoup lui signalaient. Mais il se moquait de leur avis.


« D'accord. » Se contenta t-il de répondre.

Toujours aussi bavard, ce Liam. Pas de sa faute, en même temps, s'il n'avait rien à dire, rien à raconter. Ce n'était pas son genre. Et puis, il n'allait pas raconter sa vie à de parfaits inconnus. Ca ne l'intéressait pas. Il restait ce type solitaire qui n'appréciait guère de passer du temps en compagnie des autres. C'était aussi pour ça qu'il ne se voyait clairement pas aller à l'école. Et puis même...Une prison pour mutants camouflée par un lycée ? Très peu pour lui ! Il n'était pas crédule à ce point là ! Il faudrait plus pour entourlouper le rebelle.

© Code de Anéa pour N-U


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis l'adorableKemiko Aldebaran
et je suis un 1A
avatar


Messages : 178
Expérience : 2137
Date d'inscription : 25/04/2016
Age : 17

Infos Capitales
Statut Amoureux: En couple
Pouvoir(s) :
MessageSujet: Re: Le rebelle rencontre la paumée Mar 10 Mai - 22:02

Il était froid même pire que ça, c'était l'Antarctique et l'Arctique à lui tout seul, on pouvait aussi ajouter le Groenland et le Canada ainsi que tout les Océans et rivières les plus froids du monde ou alors il était la galaxie sans la beauté, bon elle mentait sur la beauté, il avait un charme qui était caché sous une énorme calotte glacière. Le mot merci n'avais pas effleurer sa bouche ni son esprit une seule fois et pourtant elle comptait dépenser de l'argent, certes elle lui devait la vie mais quand on parle de nourriture plus rien n'a d'importance.Elle commença à marcher en direction du restaurant quand elle vit un petit chien à la pâte blessé qui se dirigeait vers elle, sans réfléchir elle se baissa pour essayer de voir si elle pouvais faire quelque chose. Il avait juste besoin d'un simple bandage pour ne pas aggraver la chose, en tâtant ses poches elle remarqua qui lui restait un ruban pour attacher ses cheveux c'était pas grand chose mais c'était déjà mieux que rien. Elle enroula le ruban autour de sa pâte, sans trop serrer, et fit un petit nœud, le ruban était rouge, la couleur du courage, de la force, du bonheur, etc, elle espérait que se ruban porterait chance à se petit chien. Liam devait la prendre pour une illuminée, une espèce de folle ou autres adjectifs qui se référaient à la démence mais pour elle chaque vie et précieuse et quand elle sait qu'il veut tuer son père ça la rend triste.
Elle se releva et continua son chemin vers le restaurant, au loin elle pouvait voir une montagne qui se dressait au loin ça lui rappelait le mon Fuji, son grand-père, éternel voyageur, l’emmenait souvent au temple qui se trouvait à ses pieds. Il lui racontait que tout les dieux vivaient à l'intérieur et lorsqu’ils étaient en colère, ils faisaient craché un grand nuage de poussière et de flamme sur Tokyo, bien sûr après elle appris la vérité et en voulut un peu à son grand-père d'avoir abusé de sa naïveté enfantine. Elle sourit de tristesse en se rappelant tout ses souvenirs du passé, plus jamais elle ne pourrait revoir son grand-père, ni voyager avec lui et apprendre d'autre chose sur le  Japon.Elle en soupirait, l'Homme a peur de l'inconnue et il ne veut pas le découvrir, il n'est plus aussi explorateur qu'à l'époque et n'est pas désireux de connaître plus à moins d'y mettre le prix bien évidemment.  
Le restaurant n'était qu'a une dizaine de pas et elle était vite arrivé, la devanture était blanche avec au dessus des pots de fleurs suspendus, la porte était transparente et même avec les affiches accrochés dessus on pouvait voir qu'a l'intérieur il s'agissait d'un restaurant luxueux et qui ne souffrait pas des problèmes financier, elle aurait surement du lui dire qu'il ne s'agissait pas d'un petit restaurant.
'' Hum c'est ici qu'on va manger, si cela ne te poses pas de problèmes évidemment. ''
Elle n'avait pas bégayé cette fois-ci et espérait avoir une phrase bien plus longue qu'un simple ''Okay'' maintenant elle avait pour but de faire sourire Liam et de faire fondre la calotte glacière qu'il était pour qu'il soit bien plus sociable certes il n'avait pas d'amis mais ça pourrait lui être utile dans la traque de son père. Elle espérait sincèrement qu'il reviendrait sur son choix de le tuer, ses parents étaient peut être des mutants opposés mais ils se sont surement aimés à un moment elle doutait que son père soit responsable de cela.

_________________
                   

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis l'adorableLiam O'Neilson
et je suis un Rebelle
avatar


Messages : 25
Expérience : 1095
Date d'inscription : 03/05/2016
MessageSujet: Re: Le rebelle rencontre la paumée Mar 10 Mai - 22:37



Avec Kemiko Aldebaran


Le rebelle rencontre la paumée

Et joue optionnellement au preux chevalier


Il faut savoir aider son prochain,
Qu'ils disaient.
Mouais.
J'aurai mieux fais d'pas les écouter !


Le rebelle suivait la fille en silence. Elle devait avoir compris depuis longtemps que si elle attendait une réelle conversation avec lui, elle s'était trompée de personne. Liam n'était pas du genre expansif. Que ce soit dans les gestes, l'attitude, ou les paroles. Il la regarda se baisser pour soigner un chien. Perte de temps. Il n'était pas à elle. Pourquoi le faire ? Il ne lui apporterait rien. M'enfin. Ce n'était pas à O'Neilson de décider. Et puis, de toute manière, elle faisait ce qu'elle voulait de sa vie. Après le repas, ils ne se reverraient pas. Alors, qu'elle veuille aider les animaux errants, c'était son problème.

Elle se releva et reprit la direction du restaurant. Aussitôt, le garçon lui ré-emboita le pas. Après quelques instants, ils se stoppèrent devant un restaurant. Une fois de plus, Liam fit sa petite analyse. La peinture sur la devanture n'était pas écaillée, comme si on l'avait appliqué quelques heures auparavant. Et à travers la porte, on pouvait voir l'intérieur. Et apparemment, ce n'était pas le restaurant à la portée du premier venu. L'écossais était loin d'apprécier ce genre d'établissements. Pourquoi manger si peu pour si cher ? Quel était donc le concept ? De plus, la qualité n'était parfois pas au rendez-vous, et pour le prix qu'on y mettait...Il se retint de soupirer. De toute manière, ce n'était pas lui qui payait.


« Non. » Répondit-il de son ton monocorde.

Une fois de plus, elle se retrouvait confronté à cet épais mur qu'était Liam. Il avait toujours la même tête blasée que dès les premiers regards échangés. Et ce n'était très certainement pas le menu qui allait le faire changer de tête. Si elle avait espéré le bluffer en jouant la carte de la fille fortunée, c'était raté. Ce n'était pas l'argent qui impressionnait le jeune homme. Il y avait bien plus honorable que ça. L'argent entache les gens. Et O'Neilson était un homme d'honneur.

© Code de Anéa pour N-U


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis l'adorableKemiko Aldebaran
et je suis un 1A
avatar


Messages : 178
Expérience : 2137
Date d'inscription : 25/04/2016
Age : 17

Infos Capitales
Statut Amoureux: En couple
Pouvoir(s) :
MessageSujet: Re: Le rebelle rencontre la paumée Mer 11 Mai - 22:15

'' Je n'essaye pas de te bluffé, c'est le seul restaurant que je connais ici ''
En disant cela Kemiko révélait sa véritable identité mais elle devait rétablir la vérité, il croyait tout savoir et c'était rageant, elle allait réussir à briser ce mur et le faire parler, elle arriverait à le faire rire et sourire sans utilisé son pouvoir, c'était une promesse qu'elle se faisait à elle même. Elle regarda une ou deux affiches du restaurant avant de rentrer. Il n'y avait pas grand monde dans le restaurant mis-à-part une femme qui déjeunait seule, elle attendait son fiancé, et une famille qui fêtait l'anniversaire de l'aîné, 10 ans, cette petite fille arborait un grand sourire alors que sa vie pouvait se finir en un instant. Kemiko l'enviait, à 10 ans elle cherchait un moyen de revoir le visage de son père et essayait de s'enfuir de sa cage, pour Liam Norget School est une prison mais pourtant cette prison où elle est prisonnière lui semble bien plus chaleureuse que sa cage.
En extérieur, le lycée pouvait sembler froid et peu accueillant mais une fois à l'intérieur, on se sent mieux les mutants en oublis qu'ils ont été un jour traqué, les civils ne connaissent rien d'eux, elle avait même réussi à en oublier sa haine envers les adultes, les civils. Kemiko a des amis dans le lycée, des amis qui la comprennent et qui ont réussi à la mettre à l'aise, elle se sentait bien dans cette ''prison'', elle voudrait que Liam puisse voir ça au moins une fois dans sa vie. Une femme âgée, la gérante, vint les accueillir elle arborait un sourire des plus sincères :
'' Bonjour jeunes gens, vous êtes seulement deux ou d'autres personnes vont vous rejoindre ?
- Juste nous deux, Kemiko lui répondit en  lui rendant son sourire''

Elle les guida à une table exposé au soleil, cette femme devait lire dans les pensées car Kemiko voulait rester plus longtemps au soleil. Elle s'installa et en profita pour regarder la décoration, les murs étaient blanc avec une rayure bleu au milieu quelques tableaux étaient accrochés aux mur, celui qui l’interpella était une peinture à l'huile d'une jeune femme, ses cheveux étaient d'un noir profond dans ses yeux on aurait cru voir un orage venir, elle lui faisait penser à sa mère. On leur apporta rapidement le menu et elle se rendit directement à la page des dessert, avec sa taille fine personne ne pourrait penser que Kemiko est la reine, voire l'impératrice, de tous les gourmands de cette planète.

_________________
                   

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis l'adorableLiam O'Neilson
et je suis un Rebelle
avatar


Messages : 25
Expérience : 1095
Date d'inscription : 03/05/2016
MessageSujet: Re: Le rebelle rencontre la paumée Jeu 12 Mai - 11:30



Avec Kemiko Aldebaran


Le rebelle rencontre la paumée

Et joue optionnellement au preux chevalier


Il faut savoir aider son prochain,
Qu'ils disaient.
Mouais.
J'aurai mieux fais d'pas les écouter !


L'interlocutrice de Liam lui déclara qu'elle ne faisait pas ça pour l'impressionner. Hm ? Ca se lisait tant que ça sur son visage ? Pourtant il affichait toujours sa mine mi-blasée mi-exaspérée. Peut être qu'elle avait cette faculté qu'ont certains de lire en vous juste en regardant vos yeux. Il en avait connu quelques unes, des personnes comme ça, qui savaient quand il mentait. Il ne les avait pas fréquenté longtemps, car la plupart du temps, ces personnes étaient contre lui.
Toujours est-il que la jeune nippone venait de se justifier sans raison auprès de lui. Pourquoi faisaient-ils tous ça ? Pourquoi tout le monde jugeait bon de se justifier ? Pourquoi le regard des autres importait-il ? Si Liam avait envie d'être méchant, il n'irait pas dire au premier venu "Je le fais parce que je vais mal" ou autre. Il leva les yeux au ciel, puis entra après elle dans l'établissement.

Étrangement, il y avait peu de monde dans le restaurant. Peut être qu'ils étaient plus à penser comme l'écossais que comme l'asiatique ? Il ne jugea pas bon de faire de remarques sur le côté simpliste de la décoration pour un restaurant pareil. Tant qu'à vouloir être chic, autant y aller jusqu'au bout. La décoration avait quelque chose d'inachevé, ici. En fait, on aurait presque crû qu'elle n'avait tout simplement pas d'âme. C'était ça. Ce restaurant ne vivait pas. Il était fade. Terne. Rien d'exceptionnel. Ce qui laissait présager le pire niveau nourriture.

Une femme, probablement la gérante de l'établissement, vint les accueillir. Kemiko lui adressa la parole. Liam n'écoutait que d'une oreille distraite. Comme s'il ne faisait pas parti du même monde qu'elles. CE qui était probablement pas le cas. Elles n'avaient pas son passé, et il n'avait pas le leur. Il ne cherchait d'ailleurs pas à le savoir. Il suivit les deux femmes et alla s'asseoir à une table. Par chance, on avait pas fait attention à son oeil aveugle et on l'avait installé sur la gauche, ce qui lui permettait de ne pas être ébloui par le soleil. De son oeil valide, il observa la jeune fille en face de lui, qui semblait fixer quelque chose. Il n'eut pas le temps de s'attarder sur la question, on apportait le menu. Menu qu'il refusa d'un signe de la main. Si jusqu'alors O'Neilson n'avait pas été très bavard, il allait désormais montrer qu'il était aussi quelque peu grossier.


« Je prendrais un steak frites. »

Il n'avait même pas pris la peine de regarder le menu. Ca ne l'intéressait pas. Il expliquait bien par cette unique phrase qu'il se moquait des conventions. Restait plus qu'à espérer qu'on ne lui servirait pas ses frites en purée, ou en décoration florale. Pire encore, il priait pour en avoir plus de trois. Sans quoi il risquait de jeter son assiette à la tête du pauvre serveur qui lui apporterait.


© Code de Anéa pour N-U


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis l'adorableKemiko Aldebaran
et je suis un 1A
avatar


Messages : 178
Expérience : 2137
Date d'inscription : 25/04/2016
Age : 17

Infos Capitales
Statut Amoureux: En couple
Pouvoir(s) :
MessageSujet: Re: Le rebelle rencontre la paumée Jeu 12 Mai - 20:23

La japonaise était exaspérée le maître de glace, même si il maîtrisait le feu il restait de glace donc le maître de glace lui allait à la perfection, ne comprenait rien, ce restaurant était en fin de vie. La gérante va mourir très bientôt, toute la décoration à été enlevé, mais Kemiko, elle, elle voyait la beauté dont cet endroit à su faire preuve avant il y avait des grands vases aux quatre coins de la salle et à l'endroit où ils sont il y avait une petite fontaine de chocolat, au plafond un lustre de verre et il pouvait bouger les tables pour les soirées dansantes. Liam avait raison sur un point ce restaurant n'a plus d'âmes car sa propriétaire, la vie de ce restaurant disparaît. Elle eu envie de pleurer, ce restaurant avait été autrefois plein de vie et la gérante d'une beauté éblouissante, le tableau la représentait, c'était son fils qui l'avait fait en se basant sur une vielle photo la représentant avant son mariage.
L'écossais allait se contenter de steak frites, elle pensait qu'il aurait pris bien plus, ça ne la dérangeait pas de payer pour lui elle aimait rendre service aux gens dans le besoin, elle se retint de rire à l'évocation de la façon dont serait servie ses frites, il n'avait pas à s'inquiéter pour la qualité et encore moins sur la portion, il pouvait en redemander, si il le souhaitait mais les portions était assez grande. Pour elle l'heure n'était pas à la viande mais aux desserts et il y avait deux pages de dessert, de quoi ravir la jeune fille, elle hésita entre prendre des gaufres ou des pancakes au final elle prit les deux avec une coupe de glace à la vanille façon italienne, elle annonça sa commande au serveur :
'' Je vais prendre des gaufres et des pancakes ainsi qu'une coupe de glace façon italienne. ''
A la fin de sa phrase elle tendit le menue que le serveur reprit et se dirigea vers la cuisine. Elle n'avait pas spécialement faim mais elle ne sortait jamais du lycée donc autant en profiter, peut-être irait-elle aussi acheter quelques vêtement et accessoire et acheter du papier à dessin ainsi que de l’aquarelle. Kemiko regarda par la fenêtre et vit enfin ou était tous les autres clients, ils étaient dehors entrain de profiter du soleil et du jardin, ce restaurant était d’une beauté spectaculaire, autant l’avait été il y a longtemps autant l’extérieur n’a pas vraiment changé.
Elle regarda Liam qui affichait toujours une tête blasée, elle se demandait ce qui bourrait bien le faire sourire, ni le paysage ou la nourriture y était parvenue donc qu'elle est la chose qui pourrait le faire réagir, pet être savoir que c'est frites allait survivre.
'' Tes frites ne seront pas en purée, ni en forme de fleur et tu en auras bien plus que 30 tu peux me croire'' elle disait cela en souriant, elle avait entendu dire que le sourire était contagieux et elle espérait que ce soit vrai mais elle se dévoilait encore une fois, Kemiko devait vraiment faire attention à elle.

_________________
                   

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis l'adorableLiam O'Neilson
et je suis un Rebelle
avatar


Messages : 25
Expérience : 1095
Date d'inscription : 03/05/2016
MessageSujet: Re: Le rebelle rencontre la paumée Jeu 12 Mai - 22:03



Avec Kemiko Aldebaran


Le rebelle rencontre la paumée

Et joue optionnellement au preux chevalier


Il faut savoir aider son prochain,
Qu'ils disaient.
Mouais.
J'aurai mieux fais d'pas les écouter !


Liam écouta la jeune fille citer à peu près la moitié de la carte des desserts. Elle n'avait pas mangé depuis combien de temps, au juste ? Même s'il appréciait le sucre, jamais O'Neilson n'aurait pu en manger autant d'un coup. Ca l'aurait écoeuré. Mais ce n'était pas le cas pour elle apparemment. Elle semblait plutôt heureuse de son choix. C'était habituel chez elle ? Non parce que Liam l'avait observé, et elle n'était pas bien grosse.

Le serveur s'éloigna. Le rebelle l'observait du coin de l'oeil. Il était resté impassible à sa commande. Il s'était attendu à une remarque, mais même pas. Il prenait sur soit, l'autre. Ca forçait un peu le respect. Juste un peu.
Kemiko décida de rompre le silence, trop présent entre eux depuis leur rencontre. Et sa phrase fit clairement comprendre à Liam que la jeune fille pouvait lire dans ses pensées. Après tout, elle ne pouvait pas dire ça au hasard. Ce serait une trop grosse coïncidence. Le garçon la fixait. Elle souriait. Mais lui désormais, il savait que sa vie privée avait été violée. Il se leva en faisant racler sa chaise.


« Je ne sais pas qui tu es vraiment, "Kemiko", mais je te préviens tout de suite, si tu rentres une fois de plus dans mon esprit, je te transforme en brochette humaine. »

Personne, non personne, n'avait à connaître son passé sans qu'il l'ait dit. Ni ses pensées ! Il ne laisserait pas cela se faire. Quitte à fuir ce restaurant et à garder le ventre vide. Pas question qu'une parfaite inconnue fasse comme si elle le connaissait. Surtout qu'il ne l'avait en rien autorisé.

© Code de Anéa pour N-U


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis l'adorableKemiko Aldebaran
et je suis un 1A
avatar


Messages : 178
Expérience : 2137
Date d'inscription : 25/04/2016
Age : 17

Infos Capitales
Statut Amoureux: En couple
Pouvoir(s) :
MessageSujet: Re: Le rebelle rencontre la paumée Dim 15 Mai - 19:43

Elle soupira une nouvelle fois,  un pur écossais aucune gêne mais il y avait un point positif il avait fait une phrase plus longue que trois mots et c’était un progrès, pas forcément dans le bon sens mais un progrès. Les autres clients présent les regardaient avec un air mi-surpris mi-apeuré parce que un mec qui menace une autre personne de la brûler vive ce n’est pas commun chez les civils, chez les mutants c’était assez courant. Cela lui rappelait des souvenirs quand son frère la menaçait de se transformer en loup si elle ne lui donnait pas son goûter ou des choses du genre et elle le mettait toujours aux défis et il se ratait souvent. Elle s'excusa auprès des autres clients, d'abord en japonais puis en français et en franglais, et ils retournèrent à leur occupation. Elle était gêner voire pire que cela ses joues ont surement pris une teinte tomate ou cerise ou même les deux elle se tortillait comme un asticot. Elle fusilla Liam du regard elle détestait être gêné et encore plus rougir mais si jamais il rigolait elle le bafferait ou lui balancerait  au choix.

En lisant dans ses pensées, oui il l'avait menacé de mort et alors ce n’est pas comme si il pouvait savoir, Kemiko vit qu'il détestait ça, elle le garda en mémoire cela pourrait lui être utile si elle voulait l'embêter. Elle se sentait tout de même coupable, il avait tout perdu tandis qu'à elle, il lui restait son frère et sa mère alors que lui son père à surement tenter de le tuer et a tué sa mère. Sa soif de connaître lui fait parfois oublier que même la personne la plus froide aux mondes qui arrivait à réunir l'espace et les Océans pouvait ressentir la douleur, aussi troublant que cela puisse paraître.  En voulant essayer de le rendre heureux elle s’est montrée égoïste et n’a pensée qu’à ses propres désires et non aux siens, il veut se venger et rien d’autre.
Elle se leva et fit de son mieux pour cacher ses joues rouges
''Je suis désolé d’avoir pénétré ton esprit ainsi tu peux me demander ce que tu veux tant que ces dans mes cordes. ''

Que se soit lire dans l’esprit de quelqu’un ou  lui payer un autre repas elle accepterait, elle n'avait aucune excuse outre sa curiosité. La télépathie est un pouvoir dangereux qui peux aider autant que détruire.

_________________
                   

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis l'adorableLiam O'Neilson
et je suis un Rebelle
avatar


Messages : 25
Expérience : 1095
Date d'inscription : 03/05/2016
MessageSujet: Re: Le rebelle rencontre la paumée Mar 17 Mai - 18:50



Avec Kemiko Aldebaran


Le rebelle rencontre la paumée

Et joue optionnellement au preux chevalier


Il faut savoir aider son prochain,
Qu'ils disaient.
Mouais.
J'aurai mieux fais d'pas les écouter !


Liam écouta l'autre soupirer. Parce qu'en plus c'est elle que ça devait ennuyer ?! Mais ne venait-on pas de s'introduire dans SA vie personnelle à LUI ?! Il serra un peu plus les dents et les poings. Il aperçut, du coin de l'oeil, les gens qui les observaient. Ils devaient le prendre pour un pyromane. On le prenait toujours pour un pyromane. Ca ne le dérangeait pas. D'une certaine manière, c'était un peu le cas. Kemiko se leva puis s'excusa en plusieurs langues. Liam l'écoutait à peine. Il était toujours fou de colère. Et le regard qu'elle lui lança n'arrangea pas les choses. C'était elle qui s'énervait ?! Parce que c'était un comble là quand même ! Puis après un petit moment, elle s'excusa. Et proposa même de se racheter. Et puis quoi encore ?! O'Neilson la regarda droit dans les yeux. Un regard peu rassurant. Froid. Assassin. Il n'avait pas envie d'être aimable. Pas avec quelqu'un qui connaissait même les secrets les plus personnels qu'il avait.


« Tu crois vraiment que je vais te demander un service ? Tu te goures. Je mange et ensuite je me casse d'ici. Et t'avises pas de me suivre ! »  

Il la foudroya une énième fois du regard, pour bien ancrer le message dans son esprit. Il était toujours furieux. Il croisa les bras et se mit à attendre le repas, se jurant de tout engloutir le plus rapidement possible afin de ne plus être en face de quelqu'un dont il ne connaissait pas les intentions. Et c'est sans rien ajouter de plus qu'il attendit. Elle n'avait pas à espérer une fabuleuse conversation avec lui. Déjà qu'il n'avait pas envie de parler de base...Et bien là, il en avait encore moins envie !


© Code de Anéa pour N-U


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis l'adorableKemiko Aldebaran
et je suis un 1A
avatar


Messages : 178
Expérience : 2137
Date d'inscription : 25/04/2016
Age : 17

Infos Capitales
Statut Amoureux: En couple
Pouvoir(s) :
MessageSujet: Re: Le rebelle rencontre la paumée Jeu 19 Mai - 23:52

Liam lui faisait peur, elle avait l'impression d'être avec une bombe à retardement et qu'un seul mot pouvait la faire exploser, elle ne pouvait pas lire dans ses pensées mais elle savait qu'il était énervé vraiment énervé. Le regard qu'il lui lança ne la rassura pas du tout, elle avait été gelé sur place et sans aucune raison commençait à sentir tout son corps brûler, rien qu'avec un regard il arrivait à l'effrayer et pourtant jamais un regard ne l'avait tué, mais lui oui.  C'était bien plus que de la peur, Liam l'effrayait au plus haut point.
Sa réponse la laissa perplexe, pourquoi elle voudrait le suivre, elle doit reprendre l'exploration de la ville et aller acheter de quoi dessiner cette endroit, le repas était juste un remerciement pour l'avoir sauvé, elle pencha sa tête légèrement sur le côté. Elle ne le suivait pas sur ce coup la, elle n’était pas une psychopathe, c’était plutôt lui il l’avait menacé  de la brûler vivante, alors pourquoi elle le suivrait ? Elle se rassit en gardant toujours sa tête sur le côté et l’examina, il était vraiment énervé et c’était de sa faute, elle baissa la tête et se mordit les lèvres, elle voulait juste qu’il soit heureux et pas exaspéré, énervé, agacé et non désirant de rester ici plus longtemps.  A quel point l’enthousiasme de se faire un nouvel ami l’avait fait faire des bêtises, l’enthousiasme de voir un nouvel endroit et la peur des événements survenus plutôt l’avait fait oublier que tout le monde n’aimait pas avoir la sensation d’être un livre ouvert face à une autre personne surtout quand on ne sait pas ses intentions.

''Je ne te veux pas de mal, je ne sais rien de toi à part ton âge, ton prénom et tes origines, quand ce types m’a agressé et que tu es arrivé je devais savoir si tu comptais me faire pire ou pas et les limites de mon pouvoir me sont encore inconnue, j’ai du remonter trop loin sans le vouloir.  Je sais que tu ne vas pas me pardonner et moi-même je ne l’aurais pas fait je tenais juste à ce que tu saches que je suis désolé d’avoir été dans ta vie privé ''

Elle baissa sa tête, elle était sincère et espérait qu’il la comprendrait peut-être, en apparence elle avait 16-17 ans mais intérieurement c’était encore un oisillon qui venait de quitter son nid dorée, et qui ne connaissait rien au monde actuel.  Beaucoup pensait qu’être élevé dans la richesse et le luxe était une bonne chose mais au final, cette richesse t’étouffe et tu en viens à vouloir vivre comme les autres, il y avait plein de règle à respecter, tant de choses à savoir sur les autres familles que l’on ne demande qu’une chose, partir.  La richesse n'est pas le bonheur c'est une cage dont il n'existe aucun moyen de s'échapper quoi qu'il arrive ton nom sera toujours connu, il y aura toujours une personne pour se souvenir de toi. Qui voudrait de ça ? Pendant toute son enfance elle a été étouffé entre les cours de bonne conduite et de culture, les cours de langue, d'histoire, de littérature, d'algèbre les conférences où sa mère l'emmenait Kemiko n'avait que peu de temps pour être une enfant comme les autres. Elle a quitté l'école à quatre ans, date d'apparition de la télékinésie, elle n'avait pas eu le temps de se faire des amis, personnes n'osaient l'approcher par crainte de la décevoir et elle, elle avait trop peur qu'on la juge pour cela. Au final l'argent a toujours été un problème.

Leur commandes arriva assez rapidement mais Kemiko n’avait plus le cœur à manger tout ce sucre l’écœurait,  mais elle était bien trop déprimé pour refuser ça, le sucre était le meilleur remède contre toute sorte de peine,  quand aux frites de Liam, eh bien il avait eu une assez grosse portions elle devait tenir dans une autre assiette pour ne pas recouvrir le steak à la cuisson parfaite qui aurait pu faire saliver Kemiko si elle n’avait pas eu tout ce sucre devant elle. Elle prit une petite bouchée de sa glace et laissa l’arome vanillé chatouiller ses papilles.

_________________
                   

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis l'adorableLiam O'Neilson
et je suis un Rebelle
avatar


Messages : 25
Expérience : 1095
Date d'inscription : 03/05/2016
MessageSujet: Re: Le rebelle rencontre la paumée Mer 25 Mai - 19:16



Avec Kemiko Aldebaran


Le rebelle rencontre la paumée

Et joue optionnellement au preux chevalier


Il faut savoir aider son prochain,
Qu'ils disaient.
Mouais.
J'aurai mieux fais d'pas les écouter !


L'interlocutrice pencha la tête sur le côté, un peu comme une cruche qui a du mal à saisir ce qu'on lui dit. M'enfin, Liam ne jugeait pas. Elle avait l'air moins simplette qu'elle ne paraissait. Preuve en était de son comportement depuis le début. C'est à cause de son aspect innocent que Liam l'avait sous-estimé. Et il avait eu tord. Alors, si d'habitude il était prudent, là, il le serait encore plus !
Tout en s'asseyant, la jeune fille conserva sa tête penchée sur le côté. Elle essayait encore d'analyser ce qu'il disait ? Ou bien feignait-elle de ne pas comprendre ? Et quand elle la remit droite, c'était uniquement pour la baisser. Quoi parce qu'en plus c'était elle qui devait avoir de la peine ? Quoi que...Ca pouvait être aussi de la colère, de la rancoeur, ou de la peur. Difficile d'analyser ce simple geste.

Sans relever la tête, la demoiselle s'excusa. Ce qu'elle disait tenait la route. Et puis, O'Neilson connaissait bien les crises de non contrôle d'un pouvoir. Peut être qu'elle l'avait découvert depuis peu ? Après tout, ce n'était pas impossible. Il avait réagi violemment sous le coup de la colère. Normal. Personne n'aime être épié dans son intimité. Mais elle l'avait fait pour se protéger. Un peu comme lui. Et elle n'avait apparemment voulu aller aussi loin. Peut-être qu'elle mentait ? Mais son ton semblait sincère. Alors le garçon décida de la croire.

Leur commande arriva avant que Liam ait eu le temps de répondre. Il fixa un court instant l'assiette, généreusement remplie de frites. Ils lui renvoyaient sa farce visiblement. Puis il redressa la tête vers la demoiselle. Elle mangeait sa glace. Rah qu'il n'aimait pas faire ça. Il soupira, avant de passer sa main dans ses cheveux.


« Désolé. Je me suis un peu enflammé. Mais je me méfie des gens. De tous, sans exception. Même des gamines dans ton genre. »  

Après tout, son propre père l'avait trahi ! Alors faire confiance à quelqu'un, c'était vraiment difficile. La seule en qui il avait toujours cru, la seule, c'était sa mère. Et maintenant qu'elle n'était plus là, personne ne méritait sa confiance.

© Code de Anéa pour N-U


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis l'adorableKemiko Aldebaran
et je suis un 1A
avatar


Messages : 178
Expérience : 2137
Date d'inscription : 25/04/2016
Age : 17

Infos Capitales
Statut Amoureux: En couple
Pouvoir(s) :
MessageSujet: Re: Le rebelle rencontre la paumée Jeu 26 Mai - 12:03

Kemiko avait avalé sa glace  en 6 minutes chrono, au final son ventre criait famine et ne demandait qu’à être rassasié et quoi de mieux qu’une glace pour combler se vide. Elle savourait chaque bouché de ce plaisir glacé et ne prêtait plus vraiment attention à Liam après qu’elle  s’était excusé auprès de lui.  Non pas qu’elle s’enfichait mais plutôt elle n’avait pas envie d’essuyer un échec ''un Aldebaran n’échoue jamais '' son père, de son vivant, avait fait de cette phrase la devise de la famille mais pourtant elle savait bien que son père était sûr d’avoir raté son premier enfant. Elle eut envie de pleurer mais elle n’avait pas le temps pour ça, une gaufre l’attendait ainsi que des pancakes, et surtout la ville de Portland.  Elle voulait visiter cette ville peut-être que Liam pourrait l’accompagner et ils pourraient discuter sans essayer de tuer, elle émit un petit rire à cette pensée. C’était impossible après 1 minutes de conversation ils voudraient s'étriper.

Un soupir attira son attention, c’était le flambeur il n’avait pas l’air à l’aise, il passa sa main dans ses cheveux et articula trois syllabes qui  perturbèrent la rouquine, il venait de s’excuser auprès d’elle.  Il reconnaissait s’être enflammé, c’était anormal pour un maître de la glace, feu – glace  vous voyez le rapport, Kemiko rit intérieurement de son mauvais jeu de mot. Elle pensa quand même  à scruter es pensées pensant qu’il s’agissait d’une blague puis se pinça la joue, elle ne rêvait pas,  la japonaise en sourit bêtement, c’était toujours elle qui s’excusait auprès des autres et non le contraire. Elle était vraiment contente qu’il la comprenne après tout c’était un mutant lui aussi il connaissait les moments ou son pouvoir n’en fait qu’à sa guise. Elle ne comptait plus le nombre de toile gâché à cause de sa. Son expression était ce qu’il y avait de plus semblables à la gêne, elle émit un petit rire mais quand il la traita de gamine, elle gonfla ses joues du regard et posa sa fourchette et le pointa du doigt, oui c’était impolie mais pas le choix on ne la traite pas de gamine impunément.  Elle imagina sa tête tombé dans son assiette de frites et lui répondit :

'' J’accepte tes excuses et je comprends que tu ne fasses pas confiance à tout le monde et encore moins à une télépathe. Mais  je ne suis pas une gamine, je dois avoir le même  âge que toi et puis surtout une gamine ne pourrait pas faire ça. ''

Quand elle baissa le doigt sa pensée se réalisa et  la tête de Liam atterrit dans son plat de frites pile à l’endroit où se trouvait le ketchup, la mayo et la moutarde. Elle reprit sa fourchette et continua à manger sa gaufre, elle n’aimait pas qu’on la traite de gamine,  même si elle en avait l’apparence. Elle avait peut-être exagéré et elle sentait les représailles arriver.

_________________
                   

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis l'adorableLiam O'Neilson
et je suis un Rebelle
avatar


Messages : 25
Expérience : 1095
Date d'inscription : 03/05/2016
MessageSujet: Re: Le rebelle rencontre la paumée Jeu 26 Mai - 20:17



Avec Kemiko Aldebaran


Le rebelle rencontre la paumée

Et joue optionnellement au preux chevalier


Il faut savoir aider son prochain,
Qu'ils disaient.
Mouais.
J'aurai mieux fais d'pas les écouter !


La jeune fille l'écoutait calmement, sans broncher. Puis quand il eut terminé, elle se mit à rire légèrement, avant de gonfler les joues. C'était quoi ça ? Elle imitait un poisson ? Elle le désigna du doigt, l'air un peu contrariée de sa réflexion. Oh ? Il l'avait blessé ? Il s'en moquait. Il s'était excusé. Il l'écouta parler. Malgré son énervement, rien ne trahissait son émotion dans la voix. Elle restait presque calme. Il l'écouta en silence, et eut à peine le temps de lâcher un petit hm tout en arquant un sourcil en entendant la dernière phrase. Qu'est-ce qu'elle allait lui montrer ?

La réponse fut rapide. Elle lui fit faire plus ample connaissance avec son assiette. Liam ne comprit absolument pas ce qui lui arrivait. Il la regardait, et l'instant d'après, il avait la tête dans les diverses sauces qui parcouraient son assiette. Il resta figer, quelques secondes. Il sentait qu'il aurait pu se redresser, mais allez savoir pourquoi, il ne le faisait pas. Sans doute méditait-il sa vengeance ?
Finalement, il redressa la tête lentement. Il sentait toutes ces sauces poisseuses sur sa joue. Ce n'était pas agréable. Et le pire, c'est qu'il en avait dans les cheveux. L'odeur la plus forte était celle du ketchup. Il avait beau adorer ce condiment, il ne s'en tartinait pas sur lui par plaisir ! Et l'odeur lui prenait vraiment le nez. Il s'empara de sa serviette et se ressuya d'abord le visage. Calmement, sans se laisser dépasser par ses émotions, cette fois. Car il allait se venger. Il retira ce qu'il pouvait dans ses cheveux, puis replia la serviette. Elle allait le regretter. Il se pencha légèrement en avant vers elle, puis vint toucher de l'index le manche de la fourchette...Qui aussitôt gela et se colla à la langue de Aldebaran. On ne se moquait pas impunément de Liam O'Neilson.


« Tu fais moins ta maligne maintenant, n'est-ce pas ? »  

© Code de Anéa pour N-U


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis l'adorableKemiko Aldebaran
et je suis un 1A
avatar


Messages : 178
Expérience : 2137
Date d'inscription : 25/04/2016
Age : 17

Infos Capitales
Statut Amoureux: En couple
Pouvoir(s) :
MessageSujet: Re: Le rebelle rencontre la paumée Sam 28 Mai - 4:50

La rouquine rit intérieurement, elle s’en voulait de ne pas avoir son portable avec elle, la tête de Liam dans un plat de frites était un souvenir qu’elle désirait garder en mémoire et ceux pour toujours.  Il ne releva pas tout de suite sa tête, peut être qu’elle l’avait assommé, ça voudrait dire qu’il n’a pas la tête aussi dure qu’elle le pensait ou il planifiait sa vengeance. Elle espérait qu’il ne toucherait pas à ses cheveux.  En se relevant il ne prit pas la peine de la regarder et tant mieux pour elle car il ne pouvait pas voir le sourire satisfait qu’elle affichait.  Le voir ainsi lui procurait un immense plaisir. Il était très calme, et cela inquiétait Kemiko, il avait le sang chaud rester ainsi devait surement vouloir dire quelque chose.
Elle avait raison, elle rougit d’abord en raison de la proximité de O’Neilson puis senti quelque chose de glacial sur sa langue. Il avait osé. O’Neilson venait de déclarer la guerre à une rouquine bien remonté, elle à beau être du genre timide Kemiko sait se défendre.


Il allait l’apprendre à ses déprends, elle lui fit son plus beau sourire, du mieux qu’elle le pouvait.  Elle bouillait intérieurement, elle préparait une vengeance digne de l’irlandais, oh oui, il allait comprendre que défiait une télépathe n’était pas la meilleure des choses à faire et encore moins l’empêcher de manger.  Bien, que pourrait-elle lui faire subir ? Et en plus il osait se moquer d’elle, elle continuerait de faire la maligne quoi qu’il arrive, il va souffrir et bien plus qu’elle actuellement, le gout de ses pancakes lui manquait cruellement ainsi le sucré de sa gaufre. Elle avait une idée de comment elle pourrait lui faire payer, intérieurement elle étais heureuse qu'il n'est pas touché à ses cheveux. Elle adorait ses cheveux roux, elle marquait sa différence avec ses origines japonaises et lui rappelait sa mère.

''Liam, tu as 10 secondes pour décongeler cette fourchette ou je peux t’assurer que je me vengerais à nouveau. ''

Elle le regarda droit dans les yeux sans sourciller. Liam ne connaissait qu’une partie de ses pouvoirs.

_________________
                   

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis l'adorableLiam O'Neilson
et je suis un Rebelle
avatar


Messages : 25
Expérience : 1095
Date d'inscription : 03/05/2016
MessageSujet: Re: Le rebelle rencontre la paumée Mar 31 Mai - 19:29



Avec Kemiko Aldebaran


Le rebelle rencontre la paumée

Et joue optionnellement au preux chevalier


Il faut savoir aider son prochain,
Qu'ils disaient.
Mouais.
J'aurai mieux fais d'pas les écouter !


Les quelques couleurs qui avaient pu parcourir les joues de Aldebaran fuirent quand elle comprit que son interlocuteur avait prit sa revanche. Parfait. Elle ne s'y était pas attendu. Et maintenant, sa fourchette était collée à sa langue. Il ne put s'empêcher d'afficher un léger sourire satisfait. Pas le genre de sourire qu'on aime voir sur la face de quelqu'un qui vient de vous faire une blague.

La voix de la rouquine s'éleva. C'est dingue, même quand elle paraissait énervée il ne la prenait pas au sérieux. Qui donc aurait pu prendre au sérieux une fille avec cette voix là ? Même quand elle s'emportait ça restait presque calme ! Tout du moins, pour O'Neilson. Et comme il ne s'était pas amusé depuis quelques années, il avait décidé qu'il ne retirerait pas la fourchette. C'était drôle d'essayer de la voir parler comme elle pouvait. Il faut dire qu'avoir une fourchette suspendue au bout de la langue n'aidait pas !


« Oh ! » Il prit une mine étonnée, entrouvrant légèrement la bouche, puis laissa quelques secondes de suspens avant de terminer sa phrase. « Tu sais compter jusque dix ? » 
Oui. Il se foutait magistralement de sa gueule. Il faut dire que c'était inévitable. Après tout, c'était le genre de l'écossais. Il la fixa bien droit dans les yeux, pour soutenir son regard. Il acceptait le défi qu'elle lui lançait. Quitte à s'en mordre un peu les doigts.


© Code de Anéa pour N-U


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis l'adorableKemiko Aldebaran
et je suis un 1A
avatar


Messages : 178
Expérience : 2137
Date d'inscription : 25/04/2016
Age : 17

Infos Capitales
Statut Amoureux: En couple
Pouvoir(s) :
MessageSujet: Re: Le rebelle rencontre la paumée Mer 1 Juin - 9:21

O’Neilson affichait un sourire satisfait et elle avait envie de lui balancer une table à la figure pour le lui faire ravaler. Kemiko n’avait  pas spécialement le sang chaud mais l’empêcher de manger revenait à lui déclarer la guerre pour les 10 ans à venir. Kemiko faisait bouger une carafe d’eau qui est posé derrière eux, il allait être trempé, elle eu un rictus démoniaque, le ketchup a une odeur très forte voyons voir comment il fera pour la supporter. Il y avait tellement de saucière ici, en même temps ils sont en Amérique, la sauce c’est la vie. Elle déplaçait la carafe d’eau et le pot à ketchup en même temps tout en gardant son rictus démoniaque, l’irlandais ne se rendait pas compte à quel point elle pouvait se venger. Elle a vécu avec deux garçons tout de même, elle en avait bavé mais maintenant c’est un véritable monstre de vengeance. Le bicolore ne voulait toujours pas enlever sa fourchette et en plus il ne la prenait pas au sérieux, elle avait lu son esprit, sa voix est très bien et il allait la prendre au sérieux ça elle pouvait en être sur, elle allait lui faire ravaler son sourire satisfait. Elle eu envie de le tuer, il se moquait bien trop d’elle, bien ce n’est plus 10 ans de vengeance mais 50 ans !

Elle eu comme un déclic, son rictus disparut pour laisser à un visage surpris Liam allait partir à un moment ou un autre même si il est insupportable, elle ne s’était pas beaucoup amusé au lycée. Elle devait cacher sa nature aux yeux de tous, Kemiko vivait dans une bulle de mensonge, cela n’avait pas tellement changé. La famille Aldebaran gardait tellement de mutant dans chacune de leurs résidence, ils en avaient 5, la plupart des employées étaient mutants, certains étaient humains mais leur enfant avait une mutation. Elle se reprit, elle doit se venger pas déprimer. Les quelques clients présent étaient enfin parti, bien elle allait pouvoir se venger dans toute sa splendeur. Il y avait encore des plats sur les tables et encore plus de ketchup, elle les fit léviter autour de Liam.
Elle lui sourit :
'' Bien la gamine a décidé que ce serait ton jour aujourd’hui, pluie de nourriture rien que pour toi ''


Elle fit tomber tout ses petits éléments et n’oublia pas son dernier pouvoir, la télépathie.  Quelques temps après la naissance de son frère, Kemiko avait découvert qu’elle pouvait influencer ses émotions. O’Neilson ne savait pas dans quel pétrin il venait de se mettre, bien l’émotion choisit est l’envie, envie de quoi, ce n’était pas elle qui décidait de cela et c’était dangereux mais elle ne voulait pas qu’il soit tristes ou en colère. Elle frissonna, elle ne voulait pas finir en brochette géante.

_________________
                   

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis l'adorableLiam O'Neilson
et je suis un Rebelle
avatar


Messages : 25
Expérience : 1095
Date d'inscription : 03/05/2016
MessageSujet: Re: Le rebelle rencontre la paumée Mer 1 Juin - 11:31



Avec Kemiko Aldebaran


Le rebelle rencontre la paumée

Et joue optionnellement au preux chevalier


Il faut savoir aider son prochain,
Qu'ils disaient.
Mouais.
J'aurai mieux fais d'pas les écouter !


L'écossais n'aurait pas du tant fanfaronner. Il ignorait que la fille qui se trouvait face à lui était bien plus puissante que lui. Il avait beau être fort face à des humains, pour l'instant, il n'avait jamais combattu d'autres mutants. Si il l'avait fait, il n'aurait peut être pas eu tant confiance en lui. Il existait nombre de mutants plus puissants que lui. Mais lui, gérant l'alchimie du feu et de la glace, se croyait intouchable. Il ne connaissait encore vraiment rien aux siens.

Lorsque la nourriture, les sauces et l'eau se renversèrent sur lui, ce fut le comble. Si il avait commencé à un peu s'amuser de la situation, se faire joyeusement agresser par tout ce qui l'entourait commençait sérieusement à lui courir sur le haricot. Il sentit le ketchup poisser ses cheveux. Il n'osait même pas y mettre la main. Il savait très bien que ça serait des plus désagréables. Il sentait également des spaghettis lui tomber sur la joue. Il fronçait les sourcils depuis le début de l'agression. Il allait se venger. La boucle ne s'arrêterait jamais.

Se venger. C'était son plan. Jusqu'à ce qu'il se déride totalement. Il ne comprenait pas du tout pourquoi, mais il se sentait clairement différent. Que se passait-il ? Il se rendait compte, tout du moins il réalisait avec un grand mal, qu'il redécouvrait le visage de son adversaire sous un nouveau jour. En l'observant, il put voir combien son regard était beau. Combien son teint était parfait. Et ses cheveux. Ils avaient l'air si soyeux. Il avait envie de les toucher. Il le désirait plus que tout. Il se leva de sa chaise et se pencha vers Kemiko. Ses yeux étaient captivés par elle. Elle le fascinait. Il ne réalisait même pas que ce n'était clairement pas son genre, et qu'il agissait grâce à une toute autre chose. Sa main se posa sur la joue de la jeune fille, y tartinant par la même occasion le mélange sauces et nourriture qui la recouvrait.


« J'ai envie de toucher tes cheveux. Et de t'embrasser. Est-ce que je peux ? » 
En fait, il posait la question, mais il n'avait nullement l'intention d'écouter la réponse d'Aldebaran. Il en mourrait d'envie. Et il y avait peu de choses qui lui avaient procuré autant ce sentiment auparavant. Sa main glissa de sa joue à ses cheveux, les barbouillant également du résidus crasseux. Il ferma les yeux et continua de rapprocher son visage de celui de Kemiko.

© Code de Anéa pour N-U


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis l'adorableKemiko Aldebaran
et je suis un 1A
avatar


Messages : 178
Expérience : 2137
Date d'inscription : 25/04/2016
Age : 17

Infos Capitales
Statut Amoureux: En couple
Pouvoir(s) :
MessageSujet: Re: Le rebelle rencontre la paumée Mer 1 Juin - 16:55

Kemiko lâcha un rire de satisfaction, Liam était complètement ridicule couvert de nourriture et elle se délectait de cette scène. Kemiko était bien plus puissante qu’il y a deux ans, la rage de se sentir inutile eut faire des miracles. Elle s’est entraîné pendant des heures et des heures et voila le résultat. Kemiko en profita pour essayer de faire sortir la fourchette mais rien à faire, peut-être qu’elle pourrait faire la glace se compacter mais ça ne la briserait pas. Maudit Liam, elle avait faim et elle aimerait  finir sa gaufre. L’irlandais couvert de sauce en tout genre ça lui faisait oublier sa faim mais pas suffisamment et surtout il ne répliquait pas immédiatement. Venait-il de se rendre compte que la rouquine était bien plus forte que lui ?

Elle comprit en lisant ses pensées que s’il ne répliquait pas, c’était à cause de Kemiko. Sa manipulation avait fonctionné mais pas comme elle l’espérait, la rouquine espérait qu’il est envie d’autre chose qu’elle. Pourquoi elle d’ailleurs et pourquoi pas une fille random qu’il avait vu, ou de la nourriture, Aldebaran n’avait pas de chance et elle le savait. Liam venait de se lever, elle esquissa un pas en arrière. Elle devinait ses intentions et elle ne voulait pas ça. Elle a aimé une personne et elle l’aimerait pour toujours, Eiko resterait son seul et unique amour. La main de O'Neilson se posa sur sa joue et elle en rougit, elle n'arrivait pas à bouger pourtant il était en train de la salir avec les sauces en tout genre.  La question qu’il lui posa la plongea dans une sorte de rêve, Eiko lui avait posé cette question avant l’attaque de l’armée, ce n’était plus Liam qu’elle avait devant ses yeux mais Eiko.  

Elle le laisse s’approcher, ses lèvres entre ouvertes, elle voulait parler mais elle ne savait pas quoi dire, la personne qu’elle aimait était juste en face d’elle. C’est comme si les événements d’il  y a deux ans n’étaient jamais arrivé. Tout sa maison était pleine de vie, son père était là avec son frère et sa mère, comme si personne n’était mort. Mort ? Les images de la tragédie passèrent en boucle dans sa tête tout le monde est mort. Eiko est mort, tout le monde alors qui est devant elle ?

Elle reprit ses esprits et utilisa à nouveau son pouvoir pour ne plus influencer Liam, pas question que quelqu’un la touche et encore moins l’Irlandais. Elle baissa la tête pour se concentrer sur autre chose que le visage de Liam se rapprochant grandement du sien. Il était facile d’influencer les sentiments mais difficile de retirer cette emprise. Elle commençait déjà à chercher une excuse pour cette proximité. Elle ne savait pas vraiment comment utilisé cette partie de son pouvoir.

''Hum, Liam alors si tu es si proche c’est parce que… ''

Elle avait relevé sa tête  et maintenant ses lèvres étaient scellées à celle d’ O’Neilson.

_________________
                   

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis l'adorableContenu sponsorisé
et je suis un



MessageSujet: Re: Le rebelle rencontre la paumée

Revenir en haut Aller en bas

Le rebelle rencontre la paumée

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Sujets similaires

-
» le rebelle
» Coffret Le dernier rebelle
» Quand la nature se rebelle...
» Désert Rebelle
» message pour REBELLE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Normality Project :: Ville :: Boutiques & Restaurants-